Préparer la croissance de son entreprise

AccueilNouvellesNos experts en parlentPréparer la croissance de son entreprise

Pour plusieurs économistes, toute entreprise est condamnée à croître. Selon cette théorie, sans une croissance soutenue, toute entreprise sera, un jour ou l’autre, rattrapée puis rapidement dépassée par la concurrence. Parallèlement à ce besoin vital de croissance, nous devons reconnaitre que les entrepreneurs sont, par définition, des développeurs passionnés et motivés par la croissance.

Or, si la croissance est une question de survie pour l’entreprise, elle peut aussi précipiter sa perte. Pour réussir sa croissance, il faut la préparer, la planifier. En fait, même si la croissance nait souvent d’une opportunité, pour en profiter il faut s’être adéquatement préparé. Il faut un plan de croissance.

Ce plan devra être complet et traiter des principales fonctions opérationnelles de l’entreprise. Votre conseiller en développement et financement d’entreprise ainsi que votre comptable professionnel sauront vous guider dans cette démarche. Pour ma part, je m’attarderai aujourd’hui sur certains éléments relatifs à la gestion financière d’une entreprise préparant sa croissance. Plus spécifiquement, j’aborderai la structure financière et la maîtrise des coûts d’opération.

Rappelons d’abord que toute croissance, qu’elle soit organique (augmentation de ses ventes résultant d’une augmentation de ses parts de marché ou du développement de nouveaux marchés) ou externe (augmentation de ses ventes résultant d’une fusion ou d’une acquisition) nécessitera d’importants investissements de capitaux. Or, si certains investissements sont prévisibles et contrôlables (coût d’acquisition d’une entreprise ou d’un équipement, coût d’agrandissement, etc.), d’autres le sont beaucoup moins (coûts d’intégration, coûts de développement, etc.) et les dépassements sont donc fréquents et importants.

L’IMPORTANCE D’UN BON DOSSIER DE FINANCEMENT

Une structure financière solide et une capacité de réinjection importante sont conséquemment essentielles à tout projet de croissance. Soulignons aussi qu’en raison, notamment, des contraintes réglementaires imposées aux institutions financières, le traitement des demandes de financement commerciales est long et complexe. Ainsi, outre une bonne capacité d’emprunt, la préparation d’un dossier de financement complet, reposant sur une analyse financière rigoureuse et sur des hypothèses crédibles et validées, est désormais inévitable. Au-delà de la capacité de remboursement historique, la qualité du dossier de financement est une question de crédibilité pour les créanciers.

BIEN UTILISER L’INFORMATION FINANCIÈRE

Outre les investissements initiaux, soulignons aussi qu’intrinsèquement, la croissance met une pression énorme sur les liquidités de l’entreprise. Il n’y a qu’à penser à l’augmentation des comptes recevables et des inventaires, habituellement implicite à de nouvelles ventes, pour se rendre compte que la croissance peut rapidement épuiser les liquidités de l’entreprise. Une analyse approfondie des flux de trésorerie et une connaissance précise du cycle d’affaires de l’entreprise permettront de connaître la croissance soutenable de l’entreprise et, conséquemment, ses besoins de fonds de roulement.

Pour maintenir une croissance à un rythme supérieur au taux de croissance soutenable, l’entrepreneur devra envisager, à court terme, l’injection de capitaux propres ou l’augmentation de la dette, mais aussi et surtout voir à accroître l’efficacité de ses opérations, redéfinir ses politiques de crédits et optimiser son approvisionnement de façon à réduire ses inventaires.

En conclusion, je suis toujours étonné de constater combien d’entrepreneurs n’utilisent à peu près pas l’information financière de leur entreprise pour guider leurs décisions!

En fait, pour plusieurs d’entre eux, l’information financière se limite essentiellement aux états financiers annuels produits par leurs comptables et s’adresse uniquement au fisc et aux banquiers. Or, une compréhension approfondie de sa structure de coût et une comptabilité de gestion précise et en temps réel sont absolument essentielles à la croissance. En fait, sans cette information, plusieurs entrepreneurs pourraient avoir de sérieuses difficultés lorsqu’ils seront en phase de croissance. S’il ne semblait pas très important de bien comprendre pourquoi ils ont fait de l’argent jusqu’à présent, ils comprendront très vite qu’il serait important de comprendre pourquoi ils en perdent maintenant.

Alain Bouffard, , M.Sc., Finances
Directeur financement, Financement, Achat-vente
et évaluation d’entreprise

© 2014 Blanchette Vachon - Tous droits réservésBKRBKR